Comment vendre sa voiture à un particulier ?

Photo of author

Par Thibaut

La vente d’une voiture est un moment majeur qui n’a pas lieu tous les jours. Les sommes en jeu peuvent en plus être importantes. Ce qui vous amène plein de questions : Comment mettre votre voiture en vente ? Quelles sont les démarches administratives à effectuer pour être en règle ? Et comment résilier votre contrat d’assurance ?

Suivez ces 6 étapes pas à pas pour vendre votre voiture en toute sécurité. Mais avant, répondons à une question importante : est-il plus intéressant de vendre votre voiture à particulier ou à un professionnel ?

Les avantages de la vente d’une voiture d’occasion entre particuliers

Vendre sa voiture à un particulier peut présenter plusieurs avantages :

  • Vous pouvez généralement obtenir un meilleur prix de vente que si vous passez par un professionnel de l’automobile, surtout si votre voiture est en bon été et bien entretenue.
  • Vous êtes libre de fixer le prix de vente et de négocier avec l’acheteur.
  • Vous n’êtes pas obligé de payer de commission à un intermédiaire.

Attention toutefois. Ce type de vente peut également présenter des risques, un particulier n’étant pas tenu aux mêmes obligations qu’un professionnel. Tout d’abord, cela peut être plus compliqué que de vendre à un professionnel car vous devez vous occuper de toutes les démarches administratives. De plus, vous pouvez rencontrer des acheteurs peu sérieuxqui essaient de négocier le prix ou de vous faire payer pour des réparations fictives, voir des arnaqueurs.

Nous allons maintenant vous donner plusieurs conseils pour faire en sorte que cette transaction se passe bien.

1. Fixez un prix

Vous avez déjà certainement une idée du prix que vous voulez en tirer. Aidez-vous de la cote Argus ou de la Centrale : vous disposerez d’un bon estimatif.

Consultez aussi le prix des autres voitures en vente sur les sites d’annonces comme Le Bon Coin (à modèle, kilométrage, motorisation, année et équipement comparables). Tenez bien évidemment compte de l’état de votre véhicule.

2. Préparez votre voiture pour les visites

Faites un grand nettoyage, intérieur comme extérieur, passez un coup de polish et supprimez les petits défauts (remplacement d’une jante manquante, débosselage…) qui peuvent faire fuir un acheteur ou lui donner une occasion de faire baisser le prix. Une révision récente est un argument de poids pour la vente.

Une fois prête pour la vente, vous allez pouvoir passer à la rédaction de l’annonce et aux photos.

3. Passez une annonce

Affichette collée sur la vitre de la voiture à vendre (économique !) ou chez les commerçants, annonce presse dans les journaux automobiles ou dans la presse locale, sites de petites d’annonces de particuliers, sites spécialisés… Vous aurez l’embarras du choix.

Ce qui fera la différence, ce sera la présentation de votre annonce. Donnez les informations importantes (kilométrage, année, finition, couleur, état, options clés, opérations d’entretien récentes) sans rentrer dans le catalogue. Faites attention aux fautes d’orthographe.

Réalisez de belles photos qui valorisent votre véhicule et le montre sous différents angles : 3/4 avant, 3/4 arrière, intérieur. Le futur acheteur doit pouvoir se rendre compte rapidement et à distance de l’état du véhicule et si celui-ci correspond bien à ses attentes.

4. Rassemblez les documents administratifs (certificat de cession, carte grise, contrôle technique…)

Lorsque vous souhaitez vendre votre voiture, il est important de rassembler les documents administratifs nécessaires pour effectuer la transaction en toute légalité. Ces documents comprennent le certificat de cession, le certificat de situation administrative, la carte grise et le certificat de contrôle technique.

Le certificat de cession du véhicule

Le certificat de cession peut être retiré gratuitement à la préfecture ou téléchargé sur le site www.service-public.fr. Vous devez remplir le formulaire en deux exemplaires : un pour vous et un pour l’acheteur. La déclaration de cession doit être effectuée en ligne ou par courrier dans les 15 jours suivant la cession, avec un exemplaire à envoyer à la préfecture.

Le certificat de situation administrative (non-gage)

Le certificat de situation administrative, anciennement appelé certificat de non-gage, doit être fourni à l’acheteur. Ce document prouve que le véhicule n’est pas gagé ou faisant l’objet d’une opposition. Il doit être daté de moins de 15 jours et peut être obtenu immédiatement en ligne sur le site de l’Agence nationale des titres sécurisés (ANTS) lors de votre déclaration de cession.

La carte grise ou certificat d’immatriculation

La carte grise, ou certificat d’immatriculation, doit être barrée, avec la mention « vendu le » suivie de la date et de l’heure de la cession, puis signée. Cela permet de vous dégager de toute responsabilité en cas d’infractions éventuellement commises le jour de la cession par le nouvel acquéreur.

Le certificat de contrôle technique

Enfin, si votre voiture a plus de 4 ans, vous devez fournir un certificat de contrôle technique de moins de 6 mois. Ce document prouve que votre voiture a été contrôlée et est conforme aux normes de sécurité en vigueur.

Ayez le réflexe HistoVec

HistoVec est un service en ligne gratuit mis en place par le Ministère de l’Intérieur. Il permet de fournir aux acheteurs potentiels des informations importantes sur l’historique de votre véhicule. En fournissant ces informations, vous montrez que vous êtes transparent et honnête dans votre transaction, ce qui peut aider à rassurer les acheteurs en montrant qu’il ne s’agit pas d’une arnaque et à les convaincre d’acheter votre voiture.

5. Sécurisez la transaction

Une fois le prix fixé, demandez un chèque de banque à l’acheteur et vérifiez sa validité auprès de sa banque. Plus simple, vous pouvez aussi passer par une plateforme de paiement comme Depopass qui fonctionne avec un code de paiement sécurisé.

Pour la phase finale de la vente, soyez vigilant et vérifiez l’identité de l’acheteur. N’acceptez pas de copies de documents d’identité et préférez le paiement par chèque de banque, que vous devez commander auprès de votre banque et que l’acheteur pourra vérifier auprès d’elle.

N’oubliez pas non plus de déclarer la vente sur le site gouvernemental ANTS dans les quinze jours suivant la vente pour vous protéger en cas d’infractions routières commises par l’acheteur.

6. Demandez la suspension ou la résiliation de votre assurance auto suite à la vente de votre véhicule

Contactez votre assureur pour l’avertir de la vente. Votre assurance auto sera suspendue le lendemain de la vente à 00h00.

A savoir : si après avoir vendu votre véhicule, vous ne résiliez pas votre contrat d’assurance auto, la résiliation interviendra de plein droit après un délai de 6 mois à compter de la date de la vente.

Si vous ne rachetez pas de nouvelle voiture ou si vous profitez de l’occasion pour changer d’assurance, résiliez votre assurance auto par lettre recommandée avec accusé de réception. La résiliation sera effective 10 jours après l’envoi du courrier. Votre assureur vous remboursera la part de la cotisation que vous avez versée à l’avance. Pensez à retirer votre vignette du pare-brise.

N’oubliez pas d’indiquer dans votre courrier :

  • vos coordonnées,
  • votre numéro de contrat d’assurance,
  • la date de la vente,
  • la marque du véhicule ainsi que son numéro d’immatriculation.

Vous devez joindre à votre courrier une photocopie du formulaire de déclaration de cession, dont vous devez par ailleurs conserver l’original.

Si vous rachetez un véhicule, vous pouvez demander à votre assureur qu’il transfère le contrat sur votre nouvelle voiture. Dans ce cas, l’assureur fera une nouvelle étude du « risque » à assurer mais peut également refuser d’assurer le nouveau véhicule s’il considère par exemple, qu’il y a une aggravation de risques (puissance du véhicule trop élevée…).

Qui doit garder la carte grise barrée ?

Lors de la vente d’un véhicule, le vendeur doit remettre à l’acheteur le certificat d’immatriculation (appelé aussi carte grise) du véhicule en le barrant et en mentionnant « vendu le » avec la date et l’heure de la cession, suivie de sa signature.

Est-il obligatoire de passer par ANTS pour vendre son véhicule ?

Quel papier pour vendre une voiture ?

Photo of author
A propos de l'auteur

Rendre la banque et l'assurance plus facile pour les clients a été le mantra de Thibaut pendant 7 ans dans l'un des principaux groupes bancaires français. Aujourd'hui, il partage son expertise sur Bankiz.