Comment épargner jeune : Les meilleures solutions pour commencer à économiser dès aujourd’hui

Photo of author

Par Thibaut

61 % des 18-24 ans considèrent que l’épargne est une priorité. Mais comment et combien épargner ? Pourquoi ?

Lorsque l’on est jeune, il peut être difficile de penser à épargner de l’argent. Pourtant, mettre de côté une somme d’argent régulièrement est essentiel pour construire un avenir financier solide et réaliser ses projets. En effet, 72% des jeunes Français de 18 à 24 ans épargnent déjà régulièrement ou occasionnellement selon l’Observatoire Cetelem. Dans cet article, nous vous proposons des conseils et astuces pour épargner efficacement même en étant jeune, et ainsi rejoindre ces jeunes prévoyants.

Se fixer des objectifs d’épargne

Pour épargner de manière efficace, il est important de se fixer des objectifs concrets. Vous pouvez par exemple décider d’économiser pour acheter votre première voiture, financer vos études supérieures ou encore réaliser le voyage de vos rêves. Avoir des objectifs précis vous permettra de rester motivé dans votre démarche d’épargne et de mieux gérer votre budget.

Pourquoi épargner quand on est jeune ?

L’épargne chez les jeunes est un sujet qui suscite de plus en plus d’intérêt, et pour cause : selon une enquête OpinionWay réalisée en 2020, près de la moitié des jeunes interrogés (49 %) épargnent principalement pour faire face à des imprévus, un choix qui traduit une volonté d’anticiper les aléas de la vie.

Par ailleurs, un tiers d’entre eux (33 %) mettent de l’argent de côté dans le but de financer un projet précis, qu’il s’agisse de poursuivre des études, de s’offrir un voyage, d’acquérir une voiture ou de concrétiser tout autre rêve. Il ressort de cette enquête que les jeunes sont de plus en plus conscients de l’importance d’épargner pour assurer leur avenir financier et se donner les moyens de réaliser leurs ambitions.

Cette tendance, bien qu’encourageante, soulève toutefois d’autres questions : êtes-vous suffisamment informés en matière d’épargne ? Savez-vous comment épargner selon vos objectifs ?

Quelle épargne à 20 ans, à 23 ans ou à 30 ans ?

Il est difficile d’indiquer des montants idéaux d’épargne en fonction de l’âge tant les capacités d’épargne et les objectifs varient d’un individu à l’autre mais voici quelques éléments de réponse :

  1. À 20 ans : L’objectif principal est de constituer un fonds d’urgence (3 à 6 mois de dépenses courantes) et d’épargner pour des projets futurs. Essayez d’économiser au moins 10 % de votre revenu.
  2. À 23 ans : Continuez à alimenter le fonds d’urgence et épargnez pour des projets à moyen et long terme, tels que l’achat d’un logement ou la préparation de la retraite. Visez à épargner environ 15 % à 20 % de votre revenu.
  3. À 30 ans : Consolidez votre épargne pour les objectifs à long terme, comme l’achat d’un bien immobilier ou la retraite. Adaptez le pourcentage d’épargne en fonction de vos besoins et projets personnels.

Établir un plan d’épargne

Une fois vos objectifs déterminés, établissez un plan d’épargne qui vous indiquera combien vous devez mettre de côté chaque mois pour les atteindre. A titre d’exemple, l’épargne mensuelle moyenne des 18-24 ans est d’environ 150 € selon l’Observatoire Cetelem.

Prenez en compte votre salaire et vos dépenses quotidiennes pour déterminer le montant à épargner. N’hésitez pas à réajuster ce plan si nécessaire, en fonction de l’évolution de vos besoins et de vos revenus. Il est également conseillé de mettre en place un virement automatique vers votre compte d’épargne, afin de ne pas oublier d’économiser chaque mois.

Choisir les bons produits d’épargne

Il existe plusieurs types de produits d’épargne, dont certains sont particulièrement adaptés aux jeunes. Voici quelques exemples :

  • Les livrets d’épargne : Ils permettent de placer une somme d’argent sans risque et avec une disponibilité immédiate. Certains livrets, comme le Livret Jeune ou le Livret A, offrent un taux d’intérêt avantageux et sont exonérés d’impôts et de prélèvements sociaux.
  • Les placements à court terme : Ces produits, tels que les comptes à terme ou les bons du Trésor, conviennent aux personnes souhaitant investir sur une durée courte (moins de deux ans) avec un rendement modéré.
  • Les assurances-vie : Elles constituent une solution d’épargne intéressante sur le long terme, notamment grâce à leur fiscalité avantageuse et la possibilité de choisir entre différents supports d’investissement (fonds en euros, unités de compte…).

N’hésitez pas à comparer les offres des différentes banques et établissements financiers pour trouver le produit d’épargne qui correspond le mieux à vos besoins et à votre profil d’investisseur.

Gérer son budget efficacement

Pour réussir à épargner, il est primordial d’apprendre à bien gérer son budget. Voici quelques conseils pour y parvenir :

Tenir un suivi de ses dépenses

Notez toutes vos dépenses, qu’il s’agisse de frais fixes (loyer, assurance, abonnements…) ou de dépenses variables (alimentation, transports, loisirs…). Cela vous permettra de mieux visualiser où part votre argent et d’identifier les postes sur lesquels vous pouvez faire des économies.

Établir un budget mensuel

En fonction de votre suivi des dépenses, élaborez un budget prévisionnel pour le mois à venir. Répartissez vos revenus entre les différentes catégories de dépenses et respectez ces limites pour éviter les découverts. Ne négligez pas les imprévus : pensez à inclure une enveloppe « imprévus » dans votre budget pour faire face aux dépenses exceptionnelles (réparations, achats urgents…).

Optimiser ses dépenses

Cherchez des moyens de réduire vos dépenses courantes, par exemple en faisant jouer la concurrence entre fournisseurs d’énergie ou d’accès à internet, en achetant des produits en promotion ou encore en privilégiant les transports en commun plutôt que la voiture.

Profiter des avantages fiscaux pour augmenter son épargne

Certaines solutions d’épargne bénéficient d’avantages fiscaux qui vous permettront d’augmenter vos gains. Par exemple, les intérêts perçus sur un Livret A ou un Livret Jeune sont totalement exonérés d’impôts et de prélèvements sociaux. De même, les sommes versées sur un Plan Epargne Logement (PEL) sont déductibles de votre revenu imposable, sous certaines conditions. Renseignez-vous auprès de votre banque ou d’un conseiller financier pour connaître les dispositifs d’épargne qui vous permettront de profiter d’une fiscalité avantageuse.

Investir pour faire fructifier son épargne

En plus des produits d’épargne classiques, vous pouvez également envisager d’investir une partie de votre épargne pour bénéficier d’un rendement potentiellement plus élevé. Selon votre appétence pour le risque, vous pouvez opter pour des placements plus ou moins sécurisés, tels que les actions, les obligations ou encore les fonds communs de placement.

Toutefois, gardez à l’esprit que les investissements présentent un risque de perte en capital et doivent donc être choisis avec soin. Il est recommandé de diversifier ses placements et de se faire accompagner par un professionnel pour prendre les bonnes décisions.

Bref, épargner jeune est une démarche importante pour préparer son avenir financier et réaliser ses projets. En suivant nos conseils et en choisissant les produits d’épargne adaptés à votre situation, vous pourrez constituer progressivement un capital tout en maîtrisant les risques. Bonne épargne !

Photo of author
A propos de l'auteur

Rendre la banque et l'assurance plus facile pour les clients a été le mantra de Thibaut pendant 7 ans dans l'un des principaux groupes bancaires français. Aujourd'hui, il partage son expertise sur Bankiz.